Partagez | 
 

 (Jake) Well anchored memories, ardent heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
(Jake) Well anchored memories, ardent heart., Mar 5 Déc - 17:39


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Nouvelle journée, encore une et pourtant, il n’y a pas d’améliorations. « Ce n’est pas grave monsieur Desjardins, ça peut prendre du temps avant que ça ne revienne. » Le Docteur me sourit légèrement, compatissant alors qu’un léger soupire s’échappe de mes lèvres. Je suis fatigué de toutes ces conneries, de ce vide dans ma tête qui ne laisse place qu’à certains mystères. Plusieurs personnes essayent de m’aider, de me rassurer, mais je sais que c’est faux. Plus le temps passe et plus je me dis que chercher des réponses, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Me redressant doucement, je ne réponds rien, me contentant d’enfiler ma veste et de reprendre mes affaires de cours. J’ai pas mal de travail en retard, du coup, je ne me vois pas traîner en compagnie de mon Docteur plus vieux que mon père, marié avec six gosses. Lui, il a la causette facile, cherchant sûrement à se décharger de ses frustrations auprès de ses patients. « Merci Docteur, mais je dois y aller. » Visite de routine, nouveaux examens qui n’ont pas donnés grand-chose. Bref, une désillusion, une fois de plus…D’ailleurs, depuis mon réveil j’ai du mal avec les hôpitaux. Ironique pour un futur médecin non ? Puis mes parents qui me cassent les pieds avec leurs coups de téléphones réguliers…comme si ils s’intéressaient à moi, franchement. Non, eux, ce qui les intéressent, c’est cette place qu’ils veulent me donner, les responsabilités qui vont avec. Je ne me vois pas Duc, ça, ils ne semblent pas l’assimiler.

Souriant légèrement à mon aîné, je prends mes jambes à mon cou et me casse rapidement de cette salle d’examen. Mes pas résonnent dans les couloirs alors que je fini dans l’ascenseur, appuyant sur le bouton zéro avec impatience. Je n’ai plus qu’une envie, c’est de sortir d’ici et de respirer de l’air polluer, mais au moins, ça ne puera pas le désinfectant. Une fois dehors, je m’allume une cigarette, vilaine manie que je ne semblais pas avoir avant mon accident, avant de prendre mon téléphone et d’observer l’heure. Rentrer…Non, je n’en ai pas envie, je préfère traîner dehors et pourquoi pas aller boire un café. Oui, c’est ça, je vais aller boire un bon café et avancer dans mon travail. Heureusement, j’ai mon ordinateur portable avec moi, donc, ce n’est pas un souci. Une fois dans ma voiture, je démarre, la musique a fond dans cette boite de conserve classieuse et tape à l’œil. Direction Brooklyn, là où je m’arrête souvent pour manger une pâtisserie et boire un bon cappuccino avec une tonne de crème fraîche. Moi, gourmand ? Juste un peu…d’accord, beaucoup, c’est un de mes gros défauts, mais heureusement, le fait que je sois sportif m’aidait clairement à garder la ligne. Bref, une demi-heure plus tard, je me garais dans la rue – comme un pied – et entrais dans le Starbucks en question. La serveuse me reconnait rapidement et me demande ce que je vais prendre aujourd’hui. Lui annonçant ma commande, je paye celle-ci et vais me poser à une table près de la fenêtre qui donne sur la rue.

Prenant une gorgée de ma boisson chaude, je sors mon ordinateur de mon sac pour le poser sur la table, l’allumant. Commençant doucement à travailler, je mords quelques fois dans ma tarte au citron, alternant avec mon café. Bordel, ça c’est le pied total, personne pour venir me casser les pieds ou encore, me demander si je me souviens enfin de quelque chose. Mes doigts glissent sur le clavier avec rapidité avec que les mots défilent, s’enchaînent pour former des phrases aux significations assez complexes.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
» HABITANT DE BROOKLYN
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 183 mails. Dans la vie, je suis : inspecteur de police J'ai : 29 ans et j'habite : à Brooklyn Actuellement : célibataire et ayant une préférence pour : tous les genres, sans la moindre distinction. Je suis plutôt : joueur D'ailleurs on m'appelle : SuperCop sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 280 dollars. On me confond souvent avec : Chris Wood. Je dois mon joli minois à : ULS et mon pseudo sur la toile est : tenshi.
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t225-jake-evans-chris-wood http://we-are-columbia.forumactif.com/t247-les-petits-liens-de-jake http://we-are-columbia.forumactif.com/t265-jake-evans-554-847-99 http://we-are-columbia.forumactif.com/t266-supercop
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Jeu 7 Déc - 1:21

Well anchored memories, ardent heart Jake & JacobEncore une journée qui avait passé assez vite, même si elle avait été plutôt banale. Ce qui plaisait à Jake dans le métier de policier, c'était l'action sur le terrain. Mais hélas, la paperasse faisait aussi partie du jeu et parfois, il fallait s'y coller, même si on n'aimait pas ça. Et à force de repousser, Jake s'était presque retrouvé submergé. Résultat, il avait passé le plus clair de son temps à taper des rapports et faire du rangement dans ses dossiers. C'était passionnant, vraiment. Et puis, il avait enregistré quelques plaintes. Bref, la journée avait vraiment été plus qu'ordinaire et trop tranquille. Mais parfois, ça faisait du bien aussi. Après tout, dès qu'on allait sur le terrain on s'exposait automatiquement à certains risques. Ça faisait aussi partie du métier et pour l'heure, Jake s'en était plutôt bien tiré, malgré une arrestation qui avait mal tourné, l'an passé. Jake avait été touché à l'épaule et sur le coup, il avait eu très peur. Et très mal. Fort heureusement, il s'en était assez vite remis et était à nouveau totalement opérationnel. Quoiqu'il en soit, lorsqu'il termina enfin son service, il se rendit tout d'abord au vestiaire pour se changer et ainsi redevenir un citoyen lambda comme les autres.

N'ayant toutefois pas envie de rentrer tout de suite, il décida d'aller boire un petit verre dans un café non loin de là. Il s'y rendait assez souvent car leurs boissons étaient bonnes, le service était très bon aussi et le personnel était sympa. On pouvait même dire que Jake était un client régulier. Dans tous les cas, en franchissant le seuil de la porte de l'établissement, il n'aurait jamais imaginé tomber sur un fantôme du passé. Enfin...fantôme...pas exactement. Jacob était son premier amour, la première personne dont il était vraiment tombé amoureux, la première personne avec laquelle il avait eu une relation de plusieurs années avant que tout ne s'écroule. Pourtant, ça avait si bien commencé...et depuis leur rupture, il s'était parfois demandé si cette séparation avait été nécessaire. Car bien sûr, il n'avait jamais vraiment réussi à l'oublier...le premier amour reste gravé à jamais dans notre mémoire, dans notre cœur...et Jake n'y faisait pas exception. Suite à la rupture, ils s'étaient perdus de vue et inutile de dire que le jeune homme n'avait pas du tout imaginé leurs "retrouvailles" de la façon dont elles s'étaient produites. Un jour, il avait été appelé sur les lieux d'un grave accident. Et la victime de cet accident n'était nul autre que Jacob. Voir son ex dans cet état avait été choquant pour Jake qui s'était alors rendu compte qu'il tenait encore bien plus à lui qu'il ne l'aurait imaginé.

Dès lors, il avait passé des heures entières à l'hôpital, à veiller sur le jeune homme, à guetter son réveil ou au moins un signe de sa part. Il lui avait parlé, avait tenté de le rassurer, lui avait même dit qu'il ne lui en voulait plus, que tout était oublié et qu'il voulait juste qu'il ouvre les yeux. Il ignorait si Jacob avait entendu ces mots, il ne le lui avait jamais demandé par la suite, mais au fond...ça n'avait pas vraiment d'importance. Il n'avait d'ailleurs pas su comment réagir en découvrant que le jeune homme avait perdu une partie de sa mémoire, mais qu'il ne l'avait pas oublié, lui. Était-ce un signe quelconque ? Jake n'en savait rien et il n'avait pas envie de se prendre la tête non plus. Pour l'heure, il prenait les choses comme elles venaient, voilà tout.
Revenons donc à nos moutons. Jake venait d'entrer dans le café et son regard se posa aussitôt sur la silhouette de ce jeune homme qu'il avait jadis si bien connu, assis à une table un peu plus loin, manifestement en train de travailler sur son ordinateur. Il hésita l'espace de quelques petites secondes avant de finalement se diriger vers ladite table. "Hey ! Quelle bonne surprise !" Il adressa un charmant petit sourire à son interlocuteur. "Je peux me joindre à toi ou tu es trop occupé pour m'accorder un peu de ton précieux temps ?" Il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, évidemment. Et de toute façon, il ne lui demandait pas vraiment son avis puisqu'il venait de s'asseoir en face de lui sans même avoir attendu sa réponse.
© YOU_COMPLETE_MESS





Revenir en haut Aller en bas
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Jeu 7 Déc - 23:19


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Plongé dans mon travail, je ne le vois pas entrer, je ne le sens pas arriver. Lui…Ce mec que je n’ai pas oublié malgré mon amnésie, lui dont j’ai réellement été amoureux. Cette relation, elle a énormément compté à mes yeux et parfois, en y repensant, je me dis qu’elle a sûrement bien plus compté que je ne pourrais l’imaginer. Sinon, pourquoi mon esprit ne l’a-t-il pas effacé comme le reste ? Pourquoi me souvenir des sentiments que j’éprouvais pour lui et qui, au fond, sont toujours là ? Je n’en sais rien, l’esprit est étrange et ma vie l’est tout autant. En tout cas, lorsque sa voix s’élève près de moi, je sursaute légèrement, complètement absorbé par ce que j’étais en train de faire. Sa voix, je la reconnais parfaitement et, même les yeux bandés, j’aurais été capable de la reconnaître. Pourquoi ? Encore une question sans réponse…C’est comme si, au final, je l’avais entendue en boucle sans en avoir de véritables souvenirs. Plus une vague impression de déjà vu, une sensation étrange et dont je suis complètement incapable de l’expliquer. Levant les yeux vers Jake, un léger sourire vient s’imprimer sur mes lèvres. Il est toujours aussi beau, c’est franchement frustrant ! Comment un mec peut-il être aussi…attirant. Jake a toujours eu un charme fou, du moins, à mes yeux. Une attraction ambulante en quelque sorte, un canon sur deux jambes. Musclé, masculin, il était tout ce que j’aimais chez un homme. « Hé…salut. » dis-je légèrement mal à l’aise.

Il me demande si il peut s’asseoir, enfin, me demander est un grand mot vu qu’il est déjà assit en face de moi. « Je t’en prie, fait donc, j’ai bien quelques minutes à offrir à un beau gosse comme toi. » Dis-je un petit sourire charmant sur les lèvres. Oui, j’ai toujours eu ce caractère assez provocateur, séducteur, enfin, selon mes proches. Calmement, je sauvegarde ce que je suis en train d’écrire avant de fermer mon ordinateur, reposant mon regard sur le brun assit en face de moi. « Je ne m’attendais pas à te voire ici… » Pourquoi quand je le regarde, j’ai l’impression d’avoir un gout d’inachevé au fond de la gorge ? Pourquoi j’ai l’impression que notre histoire, au final, ne s’est jamais terminée comme elle se le devait ? Cette sensation, elle est désagréable, elle pourrait même en être douloureuse quand on y pense. En le voyant ainsi, quelques années de plus, j’ai la fâcheuse tendance à me remémorer nos souvenirs. Ces moments couchés dans le canapé devant un film…sa tête lorsque je lui volais son bonbon qu’il allait enfourner, prenant un air innocent…Nos baisers, nos caresses. Un frisson vient à me parcourir et je détourne les yeux, cherchant à penser à autre chose. Non, lui et moi c’est terminer depuis bien des années et même si mon esprit cruel ne l’a pas effacé, je ne dois plus rien attendre de lui, de nous. La vie a un drôle sens de l’humour quand même.

Prenant une gorgée de mon café, je sers les dents, passant une main le long de ma joue. Signe instinctif alors que celle-ci est un vestige de mon accident, parcourant la moitié de ma joue, me rappelant chaque jour que ma vie avait été bouleversée du jour au lendemain. « Désolé…J’ai encore du mal avec…enfin, toi, moi…le fait que je ne t’ai pas oublié aussi et surtout ben, le fait que tu sois là tout court…je ne pensais pas un jour être assis en face de toi comme autrefois. » Dis-je un léger sourire au coin des lèvres, venant reposer mon regard dans le sien. Etrangement, Jake me manque, nos moments rassurants, nos instants de complicités. Nos gestes banals, nos instants ensemble…bref, en quelque sorte, mon ex petit ami était ce qui me rattachait véritablement à mon ancienne vie, à mon ancienne identité. De nos souvenirs, je parvenais à savoir comment j’étais, du moins, avec lui. Pourquoi nous sommes nous séparés ? Pourquoi avoir cassé ? Souvent, je me dis que c’était stupide, que nos raisons ne valaient pas la peine de briser ce que nous avions. Mais le mal est fait et je sais que revenir en arrière est impossible, autant donc ne pas y penser, ça ne sert strictement à rien. « Enfin, ça va aller, je dois juste m’y faire…Puis ça me fait plaisir de te voire. » Au moins, ça c’est vrai ! D’ailleurs, me connaissant, si ça ne me faisait pas plaisir, je l’aurais déjà envoyé sur les roses avec mon sale caractère de merde et ma franchise parfois bien trop brute. Passant une main dans mes cheveux, je prends mon bout de tarte et c’est presque instinctivement que je lâche. « Tu veux un bout, elle est délicieuse. » Bordel, les habitudes sont tenaces….


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
» HABITANT DE BROOKLYN
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 183 mails. Dans la vie, je suis : inspecteur de police J'ai : 29 ans et j'habite : à Brooklyn Actuellement : célibataire et ayant une préférence pour : tous les genres, sans la moindre distinction. Je suis plutôt : joueur D'ailleurs on m'appelle : SuperCop sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 280 dollars. On me confond souvent avec : Chris Wood. Je dois mon joli minois à : ULS et mon pseudo sur la toile est : tenshi.
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t225-jake-evans-chris-wood http://we-are-columbia.forumactif.com/t247-les-petits-liens-de-jake http://we-are-columbia.forumactif.com/t265-jake-evans-554-847-99 http://we-are-columbia.forumactif.com/t266-supercop
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Sam 9 Déc - 0:51

Well anchored memories, ardent heart Jake & JacobTomber sur Jacob ici avait été une bonne surprise. Certes, le voir ne laissait jamais vraiment Jake indifférent et faisait ressurgir des sentiments assez contradictoires, mais au fond, il était juste content de le voir. De le voir en bonne santé, réveillé...et non dans ce lit d'hôpital, immobile, sans la moindre réaction. Ils avaient beau avoir rompu plusieurs années avant l'accident et ils avaient beau ne pas s'être quittés dans les meilleurs termes, ça ne signifiait pas que Jake n'éprouvait plus rien pour son ex. Mais qu'éprouvait-il au juste ? Il n'en était pas certain...mais il était au moins sûr de toujours tenir à lui d'une façon ou d'une autre. Sinon il ne se serait pas rendu à son chevet aussi souvent. Le perdre aurait vraiment été très douloureux car il était toujours quelqu'un d'important pour Jake. Alors, il s'était assis à sa table, laissant échapper un petit rire aux paroles de son interlocuteur. "Fais gaffe, je vais finir par croire que tu veux me reconquérir !" Il avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, mais si c'était vrai ? Si, quelque part, Jacob avait envie de réessayer ? A vrai dire, le jeune homme ignorait comment il réagirait et il ignorait s'il accepterait ou non. Bon sang, il se prenait vraiment trop la tête avec ce qui était sans doute juste une plaisanterie. "Je pourrais te retourner le compliment. Mais je ne le ferai pas car je ne voudrais pas que tu prennes la grosse tête !" Il se mit à rire doucement avant de se tourner vers une serveuse qui venait de s'approcher pour prendre sa commande. Il commanda donc un bon petit chocolat chaud avec de la chantilly - son péché mignon - puis reporta son attention sur Jacob.

"Je ne m'attendais pas à te voir non plus, mais je suis plutôt content ! Je comptais justement prendre de tes nouvelles pour voir comment tu allais." Plus il le regardait et plus il se disait qu'il avait peut-être raté quelque chose, qu'il avait peut-être eu tort de ne plus le voir. Qu'ils avaient eu tort de rompre, tout simplement. Néanmoins, s'ils avaient décidé de mettre fin à leur relation, il y avait eu une bonne raison. Pourtant, quand Jacob avait été dans le coma, Jake n'avait pensé qu'aux bons moments passés ensemble et parfois, ces moments lui manquaient. Depuis leur rupture, il n'avait pas eu de relations très sérieuses et il n'avait plus trouvé quelqu'un avec qui il s'était si bien entendu qu'avec Jacob. Oui, parfois, sa présence lui manquait. Le policier regarda son vis-à-vis d'un air un peu surpris lorsqu'il s'excusa, mais il finit rapidement par esquisser un doux sourire. "Tu n'as pas à t'excuser. Je comprends. J'avoue que... ça me fait bizarre aussi. Mais je suis content de te voir. Vraiment." Il se retint d'ajouter que sa présence lui manquait, ne voulant pas trop en faire. Néanmoins, il espérait qu'ils puissent au moins redevenir amis.

Entretemps, la serveuse était revenu avec le chocolat de Jake qui s'empressa d'entamer la chantilly, un petit sourire un peu idiot aux lèvres. Il ne lui en fallait pas beaucoup pour être content. Néanmoins, son sourire se changea en surprise l'espace de quelques instants lorsque Jacob lui proposa de goûter un bout de sa tarte. Ça lui rappelait des souvenirs...il avait toujours été du genre à vouloir partager avec lui ou à lui faire goûter des petites douceurs du genre. "Comment résister à une telle proposition ?" Il lâcha un petit rire, ayant presque l'impression que finalement, rien n'avait changé. Qu'ils avaient même fait un retour en arrière, un retour dans le passé lorsque tout allait bien entre eux. Le brun marqua un petit temps d'arrêt, semblant hésiter, avant de finalement dire ce qu'il avait sur le cœur à cet instant précis. "Tu sais...j'ai vraiment eu peur pour toi. Alors te voir là, en forme, m'apparaît presque comme un miracle. Et...tu m'as manqué tout ce temps." Il se passa une main dans la nuque, gêné par cet aveu. En même temps, il avait toujours été du genre à dire ce qu'il pensait, à être totalement franc avec les gens.
© YOU_COMPLETE_MESS





Revenir en haut Aller en bas
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Dim 10 Déc - 15:57


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Ses paroles me font légèrement sourire et pourtant, quelque chose bloque cet étirement de lèvres, comme si, je ne sais pas vraiment…Le reconquérir ? A quoi bon ? Notre histoire c’était tellement mal terminée, nos cœurs avaient saigné. Il n’était jamais là, toujours plongé dans son futur boulot de policier, traînant avec ses collègues. Oui, j’avais été jaloux, monstrueusement jaloux. Les souvenirs remontent, les mauvais. Ces soirées à lui envoyer des messages pour savoir quand il reviendrait et ou, lui, trop occupé ne répondait que plusieurs heures plus tard, me laissant sans nouvelles, endormi dans mon lit à force de m’être énervé. Ces jours où je laissais exploser ma colère, lui disant d’aller baiser ses collègues puisque moi, j’avais à peine son attention. La jalousie fait dire des conneries, fait faire des choses horribles. Pourtant, je l’aimais. Putain, dieu sait que je l’avais aimé, sinon, je ne me serais jamais mis dans ces états au point de casser ce qui me passait sous la main, de frapper dans ces murs en hurlant de rage pour ne pas lui taper dessus. Oui, ça remonte, ça rend mon cœur plus douloureux à ces souvenirs parfois bien trop cruels. « Ne t’inquiète pas pour ça… » Dis-je simplement, un léger sourire en coin qui n’avait rien de joyeux. J’ai compris la leçon, j’ai appris de mes erreurs, mais ça ne reste pas moins difficile à gérer. Il est devenu flic, je suis toujours étudiant, mais ma jalousie maladive elle, ne s’est pas dissipée.

Passant une main dans mes cheveux, je tente de penser à autre chose, à quelques instants volés pour effacer les raisons de cette rupture précipitée. « Oh, tu sais, la grosse tête je l’ai toujours eu, un peu comme toi. » Je lui offre un clin d’œil taquin, cherchant à camoufler ce qui se passe à l’intérieur de moi. J’ai besoin de toujours tout cacher, c’est presque vital. Montrer mes faiblesses n’est pas une chose aisée, bien qu’au fond, Jack a toujours eu le loisir de me percer trop rapidement à jour. Il commande à boire et sa commande ne m’étonne pas, ça me fait d’ailleurs sourire d’amusement. Il a toujours été friand de chocolat chaud avec de la chantilly, même à l’époque où nous étions encore ensemble, alors que moi, j’ai toujours été plus café ou cappuccino, ça dépendait un peu de mon humeur du jour. « Et bien, comme tu vois, je vais relativement bien. La vie continue quoi. » Ouai, la vie continue et ce, malgré un accident qui a ravagé la plupart de mon existence. M’enlevant cette personne dont je n’ai pas le moindre souvenir, m’enlevant des épisodes de mon existence que j’aimerais pourtant tant me rappeler. C’est frustrant, c’est véritablement chiant de croiser des personnes qui me connaissent, alors que moi, je ne parviens pas à replacer leur visage ! Pourtant, la situation est assez gênante et me rend mal à l’aise. Pas seulement parce que c’est Jake, non, mais parce que y’a ce petit truc qui fait que l’avoir devant moi me rend plus nerveux.

Il est content de me voire ? Je ne peux que le croire, comme moi, il est d’une franchise redoutable, ce qui avait toujours posé des soucis entre nous. Deux têtes de mules. « Je suis content aussi, même si c’est étrange. » Dis-je en toute sincérité, finissant par lui proposer un bout de ma tarte. Automatisme évident, presque normal. Je n’y prête pas attention, pour moi, c’est d’une banalité effrayante que de lui proposer ce que je suis en train de manger…Bien sûr, mon ex ne se gêne pas pour accepter ma proposition et je ne peux m’empêcher de rire aussi, partageant donc ma tarte avec lui. Néanmoins, je vois bien son hésitation. Redéposant ma friandise sur la petite assiette, je penche légèrement la tête sur le côté à ses paroles. Me mordant la lèvre, j’hésite une fraction de seconde avant de tendre la main et de venir la poser sur la sienne, plongeant mon regard dans le sien. « Jake, je vais bien d’accord ? Tu ne dois plus t’inquiéter pour moi…enfin… » Enlevant ma main de la sienne, je pousse un léger soupire. « Ce n’est plus ton rôle à présent…mais tu m’as manqué aussi, je ne vais pas le nier. Tout ça…nos moments, tes conneries…je ne sais pas trop comment l’expliquer… » Fronçant les sourcils, je me rends à peine compte que je parle plus pour moi que pour lui. « …je pense que tu me manqueras toujours d’une certaine façon, ce n’est pas par hasard si je ne t’ai pas oublié… »

Réalisant mes mots, je toussote brusquement. Bordel, n’importe quoi. « Désolé…je pense que devrais y aller. Oh et d’ailleurs. » Faut que je dise une connerie pour détourner son attention ! « Tu te souviens de Soda, mon nounours avec le quel je dormais, ben tu sais quoi, je dors toujours avec…et ouai ! Et si quelqu’un ose lui faire du mal, je lui botte le cul et le trucide…d’ailleurs, il lui manque toujours l’œil que tu lui as arraché accidentellement ! » Oh seigneur, je m’enfonce !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
» HABITANT DE BROOKLYN
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 183 mails. Dans la vie, je suis : inspecteur de police J'ai : 29 ans et j'habite : à Brooklyn Actuellement : célibataire et ayant une préférence pour : tous les genres, sans la moindre distinction. Je suis plutôt : joueur D'ailleurs on m'appelle : SuperCop sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 280 dollars. On me confond souvent avec : Chris Wood. Je dois mon joli minois à : ULS et mon pseudo sur la toile est : tenshi.
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t225-jake-evans-chris-wood http://we-are-columbia.forumactif.com/t247-les-petits-liens-de-jake http://we-are-columbia.forumactif.com/t265-jake-evans-554-847-99 http://we-are-columbia.forumactif.com/t266-supercop
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Mar 12 Déc - 6:53

Well anchored memories, ardent heart Jake & JacobOui, c'était étrange de le voir là, de lui parler presque comme avant. C'était étrange et pourtant, il n'aurait voulu être nulle part ailleurs à cet instant précis. Il ne pouvait pas vraiment se l'expliquer, mais malgré les années passées, malgré leurs disputes et la rupture qui en avait suivi, les sentiments n'avaient jamais vraiment disparu. L'accident l'avait prouvé. Cela avait fait réaliser certaines choses à Jake et même s'il savait que leur histoire était du passé et qu'elle appartiendrait à jamais au passé, son cœur, lui, ne semblait rien vouloir entendre. Il ne laissait rien paraître, se cachant derrière ses sourires et ses rires. Il ne voulait pas qu'il y ait de malaise entre eux et pourtant, il sentait bien que Jacob n'était pas tout à fait à l'aise. Il le connaissait bien...il l'avait très bien connu. Et certaines choses n'avaient tout simplement pas changé. Il avait toujours su lire en lui comme dans un livre ouvert. Alors il savait que la situation n'était pas facile pour lui, même s'il tentait de faire bonne figure. Le fait qu'il lui ait si naturellement proposé un bout de tarte fit sourire Jake et cela réveilla bêtement une petite vague de nostalgie en lui. "Oui, je crois qu'on a compris que c'était étrange." Il lui adressa un petit clin d’œil taquin, tout comme Jacob l'avait fait préalablement.

Lorsque Jake lui confia à quel point il avait eu peur pour lui, Jacob lui assura qu'il allait bien. Mais était-ce vraiment le cas ? Certes, physiquement il avait l'air d'aller bien, mais psychologiquement ? On ne sortait pas d'une telle épreuve sans séquelles. Un léger frisson parcourut son corps au contact de cette main contre la sienne et de ce regard plongé dans le sien - regard qu'il soutint, se perdant momentanément dans ces iris qu'il connaissait si bien et qu'il avait tant voulu revoir lorsque Jacob était dans le coma. La petite confession du jeune homme fit un petit pincement au cœur de Jake. Ils étaient sur la même longueur d'ondes à cet instant, pensant exactement la même chose, ressentant sans doute la même chose aussi. Il aurait dû se réjouir de ces paroles et pourtant, ça lui faisait mal aussi. Mal parce qu'il prenait conscience de ce qu'il avait perdu, de ce qu'il avait abandonné. Il ferma un instant les yeux et prit une profonde inspiration, ne sachant momentanément pas quoi dire. Il ne rouvrit les yeux que lorsque Jacob déclara qu'il ferait mieux de partir...avant d'enchaîner sur...son nounours ? Jake le regarda un instant, les yeux ronds, avant de se mettre à rire doucement. Il n'avait vraiment pas changé. Toujours à essayer de masquer son malaise avec des conneries. "Bien sûr que je me souviens de lui ! Comment oublier celui qui me rendait si jaloux chaque nuit ?"

Il redevint toutefois rapidement sérieux. Il ne voulait pas parler de ce nounours ou d'un autre sujet avec pour seul but de ne pas aborder leurs sentiments et ce qui y était lié. "Reste..." Sa voix était basse et presque suppliante. Pourquoi ressentait-il soudain une réelle peur de voir son ex partir ? Sans doute pensait-il encore trop à cet accident et à ce coma...Peut-être avait-il bêtement peur de ne plus jamais revoir Jacob s'il franchissait le seuil de cette porte. C'était idiot...mais il ne pouvait s'en empêcher. "Je ne te l'ai jamais dit depuis ton réveil, mais...c'est moi qui t'ai trouvé..." Il n'avait pas voulu le lui dire, mais finalement, ça lui avait échappé et le fardeau était sans doute un peu trop lourd à porter. "J'ai été appelé sur les lieux de l'accident et je t'ai vu...immobile, couvert de sang...Je..." Se rappeler de ce moment n'était jamais facile, mais en parler ouvertement l'était encore moins. Il dut faire appel à toute sa volonté pour réprimer les larmes qui menaçaient de lui monter aux yeux. "J'ai réalisé que je tenais encore beaucoup à toi. Que tu étais encore très important pour moi. Voilà pourquoi je suis venu te voir presque tous les jours et que je me suis même mis à prier pour que tu ouvres les yeux. Prier...moi... Tu te rends compte ?" Il laissa échapper un petit rire sans joie. Il n'était pas croyant et pourtant, lors de ces longs mois d'incertitude, il s'était adressé à ce soi-disant dieu en qui tant de gens croyaient.

"Désolé...je deviens trop sentimental." Il finit par esquisser un petit sourire. Il ne regrettait pas ce qu'il venait de dire. Après tout, il avait toujours été quelqu'un de franc et ça n'avait pas changé.
© YOU_COMPLETE_MESS





Revenir en haut Aller en bas
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Mar 12 Déc - 16:13


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Parfois, j’aimerais étouffer cette petite voix qui me murmure à l’oreille que, j’aurais beau faire n’importe quoi, je ne pourrais jamais l’oublier. Même l’amnésie n’avait pas fonctionner, comme un dur rappel à l’ordre d’une séparation merdique qui n’aurait pas dû avoir lieu. Si je regrette ? Bien sûr, c’est évident. Nos caractères, notre jeunesse avait fait que nos chemins s’étaient séparés et pas sur une bonne note, ça c’est clair. Mais les faits sont là, nous sommes de nouveau assis à la même table. Lorsqu’il me dit qu’on avait compris, que c’était étrange, je ne peux m’empêcher de sourire en coin. Ouai bon, c’est vrai que je ne cesse de le répéter encore et encore, comme une chanson que je repasse en boucle. Néanmoins, je ne sais pas trop quoi dire pour rendre la situation moins compliquée. Peut-être suis-je justement le seul à ressentir ça ? Peut-être suis-je le seul à me prendre la tête avec ces conneries…Jake a dû tourner la page depuis bien longtemps, comme j’avais dû le faire avec cette personne décédée dans l’accident de voiture. Enfin, c’est ce qu’on m’a gentiment dit, et ce, seulement en me montrant une bête photo. Peut-être devrais-je le dire à Jake, lui en parler…mais au fond, je sais que ça ne servirait absolument à rien, que le passé est le passé et qu’au final, je ne me souviens même pas de cette personne qui a partagé mon existence durant deux années. Alors que Jake…Jake, lui, je me souviens de tout.

Alors ouai, je commence à dire n’importe quoi, laissant ma franchise prendre là-dessus, me parlant plus à moi-même qu’à lui. Réalisant ma connerie, je fini par parler de mon nounours, enfin, je dis une bêtise là-dessus…Bien sûr que je ne dors plus avec hein, mais je n’avais trouvé que ce sujet pour calmer la situation, me cacher derrière mes moqueries pour voiler mon malaise. Sourire léger alors qu’il me dit qu’il se souvient de lui, qu’il en avait été jaloux, je secoue calmement la tête. « Et je pense que lui était davantage jaloux de toi… » Ouai, parce qu’il est évident que je faisais l’amour avec Jake et pas avec mon nounours, ça aurait été franchement Bizart et malsain. Mais là, je me sens vraiment mal et je décide de prendre la fuite, annonçant que j’allais partir, le laisser, le quitter. Je n’en ai pas envie, mais la situation me rend radicalement nerveux et je perds mes moyens. Je me redresse doucement, attrapant mon sac lorsqu’il me demande de rester. Mes mouvements se figent directement, mon cœur cesse de battre et je pose mes yeux sur lui. Il me parle, il m’explique que c’était lui qui m’avait trouvé…Oui, il m’explique qu’il avait prié pour que j’ouvre de nouveau les yeux, pour que je puisse de nouveau vivre, simplement. Son regard, je le vois se voiler, je peux lire la peur de ces moments, la crainte qu’il a enduré en me voyant allongé sur ce lit d’hôpital…Il a eu peur pour moi.

Pourtant, ce que je retiens de ses mots, c’est le fait qu’il tenait encore énormément à moi…Baissant légèrement les yeux, je sens ma gorge se serrer, mes muscles se crisper. Je n’ai plus confiance en l’amour, néanmoins, mon palpitant semble me hurler d’arrêter de faire l’autruche. Lorsqu’il m’annonce qu’il devient trop sentimental, je dépose de nouveau mon sac sur la chaise, mais au lieu de m’asseoir, je contourne la table pour venir me poser juste à côté de lui. « Jake… » Cherchant à planter mon regard dans le sien, je sens que je vais compliquer les choses au lieu de les rendre plus facile. « Je ne t’ai jamais oublié non plus…Comment aurais-je pu ? Je t’aimais et…au fond, je crois que je t’aime toujours. » Je murmure, comme un secret inavouable. « Nous deux, ça c’est terminer d’une façon si…brutale, qu’au final, on a jamais réellement pu mettre un terme à notre relation. » Oui, il n’a jamais eu de point final, du moins, pas à proprement parler. « J’aurais jamais pu rêver mieux…je veux dire, si je voulais que quelqu’un me retrouve lors de mon accident, j’aurais souhaité que ça soit toi…si je voulais que quelqu’un veille sur moi, j’aurais aimé que ça soit toi mais… » Je détourne les yeux, prenant une pause pour chercher mes mots, pour trouver les bonnes phrases pourtant, j’ai l’impression que la suite de mon discourt va sonner faux, tellement faux. « On a déjà essayé…et ça s’est mal terminé. »

Pourquoi je n’y crois pas moi-même ? Pourquoi je me dis qu’au final, non, ça ne c’est pas mal terminé, vu qu’il n’y a jamais eu de véritable fin à mes yeux ? Je n’en sais rien, mais revenant poser mon regard sur le sien, je souris tristement. « T’as été celui que j’ai aimé d’une manière…si forte que ça nous a bousillé. Entre tes absences, mes crises, c’était impossible que ça fonctionne…mais c’était pas pour autant que je ne t’aimais pas. »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
» HABITANT DE BROOKLYN
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 183 mails. Dans la vie, je suis : inspecteur de police J'ai : 29 ans et j'habite : à Brooklyn Actuellement : célibataire et ayant une préférence pour : tous les genres, sans la moindre distinction. Je suis plutôt : joueur D'ailleurs on m'appelle : SuperCop sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 280 dollars. On me confond souvent avec : Chris Wood. Je dois mon joli minois à : ULS et mon pseudo sur la toile est : tenshi.
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t225-jake-evans-chris-wood http://we-are-columbia.forumactif.com/t247-les-petits-liens-de-jake http://we-are-columbia.forumactif.com/t265-jake-evans-554-847-99 http://we-are-columbia.forumactif.com/t266-supercop
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Jeu 14 Déc - 4:35

Well anchored memories, ardent heart Jake & JacobC'était sans doute la première fois depuis leur rupture et depuis l'accident qu'ils parvenaient à se parler vraiment et qu'ils étaient francs l'un envers l'autre. Oui, leur relation s'était mal terminée, oui, ils en avaient tous deux beaucoup souffert, mais apparemment aucun des deux n'avait réussi à oublier l'autre. Un amour comme le leur laissait des traces, un amour comme le leur marquait à vie. Jake le savait déjà au fond de lui. Et il savait aussi que ses sentiments n'avaient pas totalement disparu. Le fait qu'il ait veillé sur Jacob pendant son hospitalisation, le fait qu'il ait littéralement mal au cœur en sa présence, le fait qu'il ait envie de le prendre dans ses bras...tout ça le prouvait. Il lui avait confié que c'était lui qui l'avait trouvé au moment de l'accident, il lui avait confié qu'il tenait encore à lui...continuer à nier ce fait n'aurait servi à rien, de toute façon. Au moins, Jacob ne semblait plus avoir envie de fuir, du moins, pas immédiatement. Il se posa à côté de lui et ses paroles touchèrent Jake en plein cœur. Avait-il seulement idée de ce qu'il disait ? Le jeune homme se crispa et garda le silence l'espace de quelques instants. Si ça n'avait tenu qu'à lui, il aurait préféré ne pas avoir été sur les lieux de l'accident. Il en avait si souvent fait des cauchemars et continuait à en faire encore maintenant, même si c'était moins fréquent maintenant que Jacob était réveillé. Il ferma les yeux, poussa un petit soupir, puis planta son regard dans celui de son interlocuteur. "J'ai cru que mon monde s'effondrait ce jour-là...J'aurais vraiment préféré ne pas avoir été là..."

Parler de ça ne servait à rien, au fond...sauf à raviver certaines choses qu'il aurait finalement préféré oublier. Oui, ils avaient déjà essayé, oui, ça s'était mal terminé. Alors pourquoi Jake avait-il une envie un peu égoïste de retenter le coup ? C'était sans doute idiot et sans doute était-ce seulement à cause de l'accident...mais il ne pouvait nier ces sentiments toujours présents en lui. Et puis...Jacob lui avait quand même avoué toujours l'aimer. Il ne pouvait pas faire comme s'il n'avait rien entendu. C'était tout simplement impossible. Sa main glissa presque machinalement vers celle de son ex pour s'en saisir et la serrer doucement entre ses doigts. Il ne prononça pas le moindre mot pendant de longues secondes, des secondes qui parurent vraiment interminables. Il ne savait pas quoi faire. Il était perdu. Car il avait beau avoir eu quelques petites histoires, il n'avait jamais ressenti ce qu'il avait ressenti pour Jacob...ce qu'il ressentait sans doute encore pour lui. "Tu sais...j'ai terminé ma formation..." Sous-entendu que maintenant, il ne risquait plus d'être aussi absent que lorsqu'ils étaient ensemble. Eh merde. Il ne s'était pas vraiment rendu compte que ça ressemblait fortement à une proposition. Une proposition de réessayer. Peut-être en avait-il envie au fond. Serait-ce vraiment grave ? Qu'avait-il à perdre ? Mais si ça se passait à nouveau mal, ça les détruirait probablement pour de bon. Bon sang, pourquoi était-ce si compliqué ? Étaient-ils donc destinés à s'autodétruire parce que leurs sentiments étaient trop forts ?

Il finit par lâcher la main de Jacob et posa son regard sur son chocolat qu'il avait finalement à peine touché. A présent, il devait être presque froid. "Eh merde..." Il avait murmuré ces mots plus pour lui que pour qui que ce soit d'autre. Tant pis. "Tu ne voudrais pas aller dans un endroit plus tranquille ?" Il avait envie de poursuivre cette discussion, mais pas ici. Pas dans ce café où n'importe qui pouvait les entendre. Mais était-ce vraiment une bonne idée ? S'ils se retrouvaient seuls, tous les deux, Jake ne risquait-il pas de faire une connerie ? Décidément, il se prenait sans doute encore trop la tête. Ce n'était pas nouveau, malheureusement.
© YOU_COMPLETE_MESS





Revenir en haut Aller en bas
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Jeu 14 Déc - 13:24


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Il était resté à mes côtés lorsque j’étais dans le coma, veillant sur moi. Il avait été celui qui m’avait retrouvé, comme si le destin c’était soudainement joué de nous, nous ramenant l’un vers l’autre sans qu’on ne puisse rien y faire. Nos routes c’étaient séparées, mais peut-être était-ce justement pour mieux nous retrouver par la suite ? A vraie dire, la seule bonne chose qui ressort de cet accident, ce sont nos retrouvailles, le fait que j’avais pu le revoir. Alors oui, lorsqu’il vient glisser sa main vers la mienne, serrant ses doigts autour des miens, je laisse le geste s’effectuer. C’est presque naturel, presque normal. La chaleur de sa peau contre la mienne fait néanmoins naître de multiples frissons, éveille une chaleur que je connais que trop bien, celui d’un bien être étrange. Baissant légèrement les yeux à ses paroles, je secoue la tête d’une façon positive. Oui, l’image qu’il a dû affronter ne devait pas être terrible, apparemment, j’étais pas mal amoché à l’époque. Du sang, des blessures, inerte dans mon véhicule. « Jake, n’y pense plus…je suis là maintenant, c’est passé… » Murmurais-je pour tenter de le réconforter, de le calmer dans ces images néfastes. Oui, je tente de le faire revenir à la réalité, lui montrer que je vais bien et qu’il peut passer à autre chose. Pourtant, j’aurais échangé ce moment pour rien au monde, ce moment où il m’avoue que sa vie s’est écroulée face à mon corps inanimé. Ça veut dire tellement de choses.

J’essaye de lui parler, de lui dire des choses que je ne crois pas moi-même. Nous étions en tort tout les deux dans cette satanée histoire. A vrai dire, si nous avions mis un peu d’eau dans notre vin à l’époque, sûrement que nous serions encore ensemble. D’ailleurs, Jake m’annonce en souriant qu’il a à présent terminé sa formation et je ris doucement. « Oui, l’uniforme te va à merveille. Ça te donne un air sexy, bien que tu l’as toujours été… » Dis-je avec un certain amusement, bien qu’au fond, son sous-entendu n’est pas entré dans l’oreille d’un sourd. Que cherche-t-il ? Que veut-il ? Cherche-t-il à me faire passer un message ? A me faire comprendre qu’il veut réessayer, recommencer une histoire entre nous ? Reprendre là où nous nous étions arrêtés ? Non, enfin, je ne sais pas trop ce qu’il veut véritablement…sûrement doit-il être encore sous le choc de nos retrouvailles…peut-être que le fait de m’avoir justement vu dans un état lamentable, avait fait en sorte que sa peur avait été trop grande…peut-être que ses émotions sont confuses. Je n’arrive pas à voire clairement ce qu’il attend de moi, de nous. Je n’ose même pas penser au fait qu’il aimerait potentiellement nous redonner une chance, après toutes ses années, ça me semble complètement fou. Lâchant sa main, je le vois plonger ses yeux dans son chocolat chaud qui doit être bien froid maintenant et donc, imbuvable pour mon ex petit ami… « Chocolat froid c’est pas ton truc… »

Je souris en coin à l’idée de me souvenir de ce simple détail. Finalement, Jake me propose de parler de ça dans un endroit plus tranquille…plus intime ? Me mordant nerveusement l’intérieure de la joue, je garde également le silence durant quelques secondes. Était-ce une bonne idée que de me retrouver seul en sa compagnie ? Je me connais, non, je nous connais…Lorsque nous sommes dans cet état, inutile de dire que ça peut rapidement tourner mal et pas dans le sens cris et engueulades. Pourtant, je n’ai pas envie de refuser et il est là le souci. « Hm…si, bien sûr. Tiens… » Sortant un bout de papier de mon sac, ainsi qu’un stylo, j’écris mon adresse – bien que je sois sûr qu’il la connaisse déjà -, lui donnant le bout de papier. « Rejoins-moi chez moi…Je suis venu en voiture et toi aussi je suppose, on se sera plus tranquille chez moi qu’ici…Puis, j’ai du chocolat chaud aussi à la villa, donc bon, cette fois-ci t’aura spas à payer pour rien. » Dis-je un petit sourire aux lèvres alors que je me redresse de nouveau. Prenant mon sac, je le positionne sur mon épaule gauche, observant mon ex petit ami. « hm…on s’y retrouve quand tu veux, je suis chez moi de toute façon donc si t’as des trucs à faire avant…j’irais nulle part… »

Non, je n’irais nulle part, comme un con, je vais l’attendre, parce que je sais qu’à partir de maintenant, je vais tourner en rond…Souriant doucement, je fini par m’éloigner pour sortir du bâtiment, me dirigeant vers ma voiture dont les cuirs sentent encore le neuf. Démarrant calmement, la route vers la villa n’est pas bien longue, une quinzaine de minutes. Une fois garé devant chez moi, je rentre dans la villa et je…commence à courir partout. Pourquoi ? Peut-être parce que c’est le bordel intégral !

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
» HABITANT DE BROOKLYN
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 183 mails. Dans la vie, je suis : inspecteur de police J'ai : 29 ans et j'habite : à Brooklyn Actuellement : célibataire et ayant une préférence pour : tous les genres, sans la moindre distinction. Je suis plutôt : joueur D'ailleurs on m'appelle : SuperCop sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 280 dollars. On me confond souvent avec : Chris Wood. Je dois mon joli minois à : ULS et mon pseudo sur la toile est : tenshi.
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t225-jake-evans-chris-wood http://we-are-columbia.forumactif.com/t247-les-petits-liens-de-jake http://we-are-columbia.forumactif.com/t265-jake-evans-554-847-99 http://we-are-columbia.forumactif.com/t266-supercop
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Sam 16 Déc - 0:45

Well anchored memories, ardent heart Jake & JacobIl l'avait vraiment fait. Il avait vraiment demandé à Jacob d'aller dans un lieu plus tranquille, où ils ne seraient que tous les deux, loin des regards et des oreilles indiscrets. Pourtant, il savait pertinemment que ce n'était probablement pas une bonne idée - ni pour l'un ni pour l'autre. En plus, il ne s'était pas du tout attendu à ce que Jacob propose d'aller chez lui. A la villa...c'était vrai que le jeune homme avait du fric et pas qu'un peu et qu'il vivait sans doute dans une somptueuse demeure, contrairement à Jake qui vivait dans un simple appartement. Bien sûr, ça ne voulait pas dire qu'il vivait dans un taudis et qu'il était pauvre, non, bien sûr que non. Mais entre Jacob et lui...il y avait finalement tout un monde. Ça ne l'avait jamais dérangé et ça ne le dérangeait toujours pas. Ce n'était pas le plus important, de toute façon. Mais était-il vraiment prêt à se retrouver seul avec son ex...chez lui ? Il n'y avait de toute façon qu'un moyen de le savoir...Et puis, au fond, il en crevait d'envie. Bon sang, qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez lui ? La réponse était pourtant évidente. Il tenait toujours beaucoup à Jacob et il avait simplement envie de passer un moment avec lui, presque comme au bon vieux temps. Décidant de ne plus se prendre la tête pour le moment, Jake prit l'adresse en hochant la tête. Oui, il avait déjà cherché et oui, il devait l'avoir quelque part, mais il ne dit rien à ce sujet.

"A tout à l'heure..." Il lui adressa un petit sourire, puis alla régler l'addition une fois que Jacob fut parti. Manifestement, ce dernier avait totalement oublié ce petit détail...sans doute sous le coup de la surprise ou de l'émotion, qui savait. Quoiqu'il en soit, il sortit du café à son tour et retourna à sa voiture avant d'y entrer l'adresse de Jacob dans le GPS. Devait-il vraiment le suivre tout de suite ? Réflexion faite, il décida de faire un saut chez lui avant. Merde, qu'est-ce qui lui prenait ? Pourquoi se sentait-il soudain hyper nerveux ? Pourquoi son cœur battait-il la chamade dès qu'il pensait à l'éventualité d'être seul avec Jacob ? Pendant un temps, il avait naïvement pensé être passé à autre chose...il s'était lourdement trompé. Une fois chez lui, il sauta dans la douche car après toute une journée de travail, il en avait besoin. Mouais, était-ce vraiment la seule raison ? Sortant rapidement de la douche, il enfila des vêtements propres et se mit même un petit coup de parfum, un parfum qu'il portait depuis des années et que Jacob semblait particulièrement aimer lorsqu'ils étaient ensemble. Merde. Qu'est-ce qu'il foutait ? On pourrait croire qu'il était en train de chercher à le reconquérir. Il se donna quelques claques mentales, puis quitta son appartement et reprit sa voiture, direction la villa de Jacob, cette fois.

Il arriva devant la villa une bonne vingtaine de minutes plus tard, se gara et sortit de la voiture, émettant un petit sifflement en voyant la somptueuse demeure. Ça ne rigolait pas ! Il se dirigea vers la porte d'entrée et sonna, puis attendit que Jacob lui ouvre, ce qui ne tarda pas. Jake lui offrit son plus beau sourire - de façon totalement naturelle - et entra donc à l'intérieur. "Re !" "Re" ? Sérieusement ? Bon sang, il devenait vraiment idiot, là. Il devait se reprendre, on aurait dit un ado perdant ses moyens devant son crush ou il ne savait quoi. Surtout qu'en venant ici, il avait juste envie de discuter. A la base. "A vrai dire...je ne sais même pas pourquoi j'ai proposé ça..." Vraiment ? N'était-il pas simplement en train de se mentir à lui-même ? Il déglutit péniblement, se sentant bêtement nerveux. Ça ne lui ressemblait pas. Et ça le faisait chier. Clairement. "Pas mal, la baraque ! Ça vaut pas ma somptueuse demeure, mais c'est pas mal !" Comme souvent, il tentait de dissimuler son malaise derrière des plaisanteries totalement pourries. Le pire, c'est qu'il savait très bien que Jacob était sans doute encore capable de lire en lui comme dans un livre ouvert et qu'il ne serait donc pas dupe une seule seconde. Il croisa le regard de son ex, alors que les souvenirs refirent surface d'un coup. L'instant d'après, il s'était rapproché de lui et avait collé ses lèvres contre les siennes. Il ne s'était même pas vraiment rendu compte de ce qu'il faisait. Et là, il était clairement foutu.
© YOU_COMPLETE_MESS





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
BUCKET LIST
PASSEPORT
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart.,

Revenir en haut Aller en bas
 
(Jake) Well anchored memories, ardent heart.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» The Best Memories With Memories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE COLUMBIA ::  :: BROOKLYN :: BROOKLYN HEIGHTS :: HEIGHTS CAFE-
Sauter vers: