Partagez | 
 

 (Jake) Well anchored memories, ardent heart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Sam 16 Déc - 1:08


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Je ne sais pas pourquoi, mais cette histoire risque de tourner très mal…Voire, au dramatique. Notre chance, nous l’avions eue et pourtant, je venais de l’inviter chez moi, sachant pertinemment que l’intimité du moment risquerait d’entraîner des conséquences dramatiques. Mais était-ce vraiment mal. Une mauvaise chose ? Nous sommes deux adultes, nous savons ce que nous faisons non ? Enfin, logiquement. Lui rendant son sourire, je me barre pratiquement en courant, perdant littéralement pied avec lui. Ce mec à le don de me mettre dans tout mes états, de me rendre cinglé et de faire battre mon cœur bien trop rapidement. Je conduis donc jusque chez moi, ayant clairement oublier de payer l’addition sur le coup, tant pis, je rembourserais Jake quand il arrivera. D’ailleurs, en entrant dans la villa, je remarque que c’est le bordel total. J’ai des vêtements partout, mes bouquins de cours, de la vaisselle sale…Bref, c’est vraiment n’importe quoi. Me débarrassant de ma veste, pestant contre ma femme de ménage qui est en congé, je cours dans tout les sens pour commencer à ranger. Attrapant les vêtements qui traînent, je balance tout dans la buanderie en boule, sur le sol. Bon, je vois mal Jake aller dans cette pièce…ce n’est pas comme si il faisait ma lessive. Revenant dans le salon, je choppe la vaisselle et tape tout dans le lave-vaisselle, sans prendre la peine de dégager la bouffe qu’il reste. Mouai, pas le temps de jouer, tant pis pour les crasses le lave-vaisselle s’en chargera…

Bref, je suis vraiment en train de sauter partout…Que ce soit au-dessus de ma table de salon, sur mon canapé, dans la cuisine et même dans ma chambre et dans ma salle de bain. Heureusement pour moi, Jake ne vient pas directement, ce qui est une chance vu que j’ai même le temps de filer sous la douche – manquant de me ramasser au passage sur le carrelage mouillé -. Me changeant, je me coiffe rapidement, me parfume légèrement et…je me fige. Non mais, je joue à quoi là ? Je viens vraiment de jouer la montre pour rendre la villa présentable et, en plus, me laver pour me faire beau ? Faut que j’arrête le délire ! C’est Jake putain ! Le mec m’a déjà vu bourré, je lui ai même déjà gerber sur les chaussures alors qu’il tentait de faire en sorte que je ne me gerbe pas dessus…Il m’a déjà vu avoir la grippe, m’a déjà vu complètement nu, mal rasé, la gueule du matin…Bref, c’est Jake putain ! Passant une main sur mon visage, nerveux, je n’ai pas le temps d’approfondir mon sentiment que la sonnette résonne. Sursautant je prends une profonde inspiration, me dirigeant vers la porte alors que je me murmure en boucle. « Du calme, du calme…c’est pas la première fois que tu le vois… » J’ai l’impression d’être un gosse de dix-sept ans devant l’homme dont il est amoureux…C’est vraiment une sensation déboussolant, désarmante. Bon, si ça continue, je vais me foutre une paire de claque.

Ouvrant la porte, je lui rends son sourire, cherchant à dégager ma nervosité. Re ? Sérieux ? « Hm…re… » Fronçant légèrement les sourcils en refermant la porte, j’ai l’impression que je ne suis pas le seul nerveux dans cette histoire. M’approchant légèrement de lui, je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit qu’il prend la parole. « Hm…je sais pas, c’est pas la première fois qu’on se voit…sauf que là c’est chez moi… » Dis-je calmement, passant une main dans mes cheveux encore humides. Il fini par parler de ma villa et je souris en coin. « Je suis sûr que c’est dix fois mieux chez toi. » Bon, clairement, je sais que non. Jake et moi ne sommes pas du même monde, mais ça, je n’en ai absolument rien à foutre. Lorsqu’il se tourne vers moi, mon regard croise le sien et je me fige, jouant légèrement avec le bas de mon haut. Mais quand il approche, là, je sens la panique m’envahir. Il va faire quoi ? Pourquoi il approche ? Il va…Mes lèvres se retrouvent sur les siennes et, directement, sans hésitations, je réponds à son baiser. Ma main glisse dans sa nuque, mon corps se collant soudainement au sien. Un léger soupire s’échappe de mes lèvres, s’écrasant sur les siennes alors que mon corps frissonne, surchauffe. Ma seconde main glisse sur sa hanche alors que je le pousse, le collant contre le mur, me collant entièrement à lui comme si c’était un besoin vitale.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
» HABITANT DE BROOKLYN
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 183 mails. Dans la vie, je suis : inspecteur de police J'ai : 29 ans et j'habite : à Brooklyn Actuellement : célibataire et ayant une préférence pour : tous les genres, sans la moindre distinction. Je suis plutôt : joueur D'ailleurs on m'appelle : SuperCop sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 280 dollars. On me confond souvent avec : Chris Wood. Je dois mon joli minois à : ULS et mon pseudo sur la toile est : tenshi.
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t225-jake-evans-chris-wood http://we-are-columbia.forumactif.com/t247-les-petits-liens-de-jake http://we-are-columbia.forumactif.com/t265-jake-evans-554-847-99 http://we-are-columbia.forumactif.com/t266-supercop
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Dim 17 Déc - 1:32

Well anchored memories, ardent heart Jake & JacobMerde, merde, merde. Il était foutu. Totalement foutu. Dès l'instant où il avait posé les yeux sur Jacob dans ce café, il savait déjà que c'était foutu, même si c'était totalement inconscient. Depuis l'accident de son ex, il s'était rendu compte à quel point il tenait encore à lui et ça l'avait hanté depuis. Maintenant que le jeune homme était sorti de son coma et à nouveau en pleine possession de ses moyens, les sentiments de Jake semblaient encore plus forts. Il savait qu'il devrait se contrôler, mais c'était loin d'être aussi facile. En même temps, il se disait que la vie était bien trop courte pour se prendre la tête, qu'il devrait plutôt en profiter et laisser parler ses envies. Mais il n'avait plus envie de souffrir comme il avait souffert après sa rupture avec Jacob. Et il n'avait pas envie de faire à nouveau souffrir le jeune homme par la même occasion. Et pourtant...pourtant il s'était préparé comme s'il se rendait à un premier rendez-vous avec son crush, comme s'il espérait le charmer et plus si affinités. Pourquoi ? La réponse était pourtant si simple...si simple qu'il refusait de l'admettre totalement. De plus, il voyait bien qu'il ne laissait aucunement Jacob indifférent, alors ça ne l'aidait pas du tout à garder ses distances.

Quoiqu'il en soit, le voilà donc devant chez lui, totalement nerveux. Il se sentait ridicule. Il n'était pas nerveux tout à l'heure, au café. Mais ce n'était pas pareil. Là-bas, il y avait du monde autour d'eux, ils n'étaient pas tout seuls et leur rencontre n'avait absolument pas été prévue. Cette fois, c'était différent. Et sa stupide nervosité lui faisait dire n'importe quoi. Comme son "re" totalement con qui semblait avoir pris Jacob au dépourvu. Et comme sa plaisanterie totalement pourrie concernant son appartement. Bordel. La nervosité se sentait à des kilomètres, c'était désagréable et Jake se gifla mentalement. Ils étaient adultes bon sang. Et de l'eau avait coulé sous les ponts depuis la dernière fois. Alors pourquoi...? Pourquoi avait-il l'impression d'être un ado à cet instant ? "Je te jure ! La prochaine fois, tu pourras t'en rendre compte par toi-même !" La prochaine fois ? Bon sang...sans s'en rendre compte, il venait donc d'inviter Jacob chez lui. Bravo, Jake. Tu les accumules. Et comme si ça ne suffisait pas, il avait fallu qu'il cède à ses pulsions et qu'il embrasse son ex. Et pas qu'un peu. Non, il le gratifia d'un baiser passionné, baiser auquel Jacob répondit, le plaquant contre le mur. Collé contre lui de la sorte, il sentit son cœur battre à tout rompre alors qu'il commençait déjà à avoir chaud. Là, clairement, il était foutu. Mais tant pis. Il ne pouvait plus faire marche arrière et ils en avaient envie, tous les deux.

Il glissa sa main dans la nuque de Jacob, l'embrassant langoureusement, cette fois, tandis que son autre main se glissa lentement, presque machinalement, vers ses fesses. Il était trop tard. Il ne pourrait plus faire machine arrière, même s'il le voulait. Il finit par rompre le baiser pour reprendre son souffle et plongea son regard dans celui de Jacob. Devait-il dire quelque chose ? A vrai dire, il n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait bien sortir à un moment pareil. Alors, il se contenta simplement de reprendre possession de ses lèvres tandis qu'il commençait déjà à lui retirer son haut. A ce stade, il n'en avait franchement plus rien à foutre. Entre deux baisers, il parvint tout de même à souffler quelques mots. "Ta chambre ?" S'il devait se passer plus que des baisers, et il était quasiment certain que ce serait le cas, il n'avait pas spécialement envie que ça se passe dans l'entrée non plus. Et bon sang. Ce que cet idiot lui avait manqué...
© YOU_COMPLETE_MESS





Revenir en haut Aller en bas
» BIZUT MEDECINE
avatar
BUCKET LIST
MA BUCKET LIST
» bucket list:
PASSEPORTJe suis arrivé(e) à New York le : 01/12/2017 et j'ai envoyé : 51 mails. Dans la vie, je suis : étudiant en Médecine. J'ai : 27 ans et j'habite : à Manhattan, dans un appartement de luxe. Actuellement : je suis en train de retomber dans les bras de mon beau policier et ayant une préférence pour : les hommes comme les femmes, le plaisir se trouve n'importe où. Je suis plutôt : voyeur. D'ailleurs on m'appelle : rosa nigra sur Nerve. J'ai rapporté(e) : 61 dollars. On me confond souvent avec : Jack Falahee Je dois mon joli minois à : Mille rêve et mon pseudo sur la toile est : uls
Voir le profil de l'utilisateur http://we-are-columbia.forumactif.com/t215-jacob-desjardins-jack http://we-are-columbia.forumactif.com/t350-jacob-carpe-diem?nid=21#2851 http://we-are-columbia.forumactif.com/t357-jacob-desjardins-554-569-23#2893
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart., Jeu 21 Déc - 13:59


Well anchored memories, ardent heart.
Jake & Jacob

« Quelques belles lignes qui transpirent les beaux mots et la poésie, une belle petite mise en bouche pour le plaisir des mirettes. »
Sérieusement, on dirait deux gosses qui se retrouvent face à face alors qu’ils sont gênés comme pas deux. Je le sens nerveux, réellement, la preuve en est lorsqu’il parle de son appartement. La prochaine fois…ça laisse envisager qu’il y aura une prochaine fois et ça, étrangement, ça me fait réellement plaisir. Je sens un petit sourire venir se nicher sur le coin de mes lèvres, alors que je me mords l’intérieur de la joue avec une certaine nervosité. « J’y compte bien, oui. » Oui, je compte bien venir dans son appartement, ne serait-ce que pour boire un café, que pour retrouver cet homme que je n’ai jamais réussis à oublier. Putain, je me sens con face à cette situation étrange. Néanmoins, ce qui va suivre l’est tout autant. Jake approche brusquement pour venir m’embrasser et moi, comme un crétin, je réponds. C’était comme si, au final, rien avait changé. Mon cœur palpite dans ma cage thoracique, je le pousse contre le mur alors que mon corps se colle au sien avec envie. Parce que oui, j’ai clairement envie de lui et ça semble bien réciproque. Non d’un chien, comme quoi, même avec plus de maturité on reste des crétins en rut. Je soupire en sentant ses mains sur mon corps, retrouvant cette sensation que lui seul a jamais réussit à me procurer. Je le déteste autant que j’ai envie de lui, parce que je sais que cette histoire peut nous ramener dans un tourbillon d’emmerdes et d’une certaine souffrance.

Qu’importe, je n’ai plus envie de m’arrêter. Lorsque ses lèvres quittent les miennes, je suis à bout de souffle. Mon regard dans le sien, nous restons quelques secondes complètement silencieux. Va-t-il arrêter ? Tout stopper ? Je n’en ai pas envie, mais si c’est le cas et bien soit, je respecterais sa décision. Mais non, à la place, il revient à la charge et je fais de même, poussant un énième soupire. Il enlève mon haut et je fais de même avec le sien, comme drogué à ses lèvres, je ne peux m’empêcher de réclamer d’autres baisers, d’autres caresses. A sa question, je souris légèrement, l’entraînant avec moi vers la chambre, prenant soin de détacher son pantalon par la même occasion. Nous allions retomber dans nos vieux travers et ça ne me dérangeais absolument pas, c’était comme si c’était normal, naturel, même instinctif. J’avais envie de retrouver ce corps qui avait changé tout en restant pareil, j’ai envie de retrouver la sensation de ses lèvres sur ma peau, de sa chaleur se mélangeant à la mienne. Oui, tout ça m’a cruellement manqué et je le ressens comme une vive douleur qui commence à disparaître. Le poussant sur le lit, j’ai vite fait de lui ôter ses vêtements, lui les miens. Inutile de faire un dessin sur ce qu’il s’est passé par la suite, d’ailleurs, si j’avais eu des voisins proches je suis sûr qu’ils auraient assistés d’une façon sonore à nos ébats endiablés et franchement remuant, heureusement, je n’avais pas de voisin collé à ma villa.

Combien de temps ça a duré ? Assez pour que mon corps affiche une couche de sueur, assez pour que je me retrouve allongé sur le lit au côté de Jake, la respiration saccadée, les muscles frémissants, tremblants. Tout en moi puait l’extase et le plaisir et ça en était déstabilisant. « Ok…ça c’est ce que j’appelle des retrouvailles. » Dis-je en passant une main le long de mon visage puis dans mes cheveux, tentant de reprendre mes esprits et de redescendre de mon petit nuage. « Et maintenant… » Dis-je légèrement paumé, tournant la tête vers Jake qui git à mes côtés dans le même état que moi.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
BUCKET LIST
PASSEPORT
Re: (Jake) Well anchored memories, ardent heart.,

Revenir en haut Aller en bas
 
(Jake) Well anchored memories, ardent heart.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Jake Aaron Buckley
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WE ARE COLUMBIA ::  :: BROOKLYN :: BROOKLYN HEIGHTS :: HEIGHTS CAFE-
Sauter vers: